Le pharmacien Onco’Link

- Partager cette page -
FacebookTwitterLinkedIn

Je suis pharmacien Onco’Link

Voici ce que cela implique...

Pourquoi participer à l’expérimentation ?

Tout au long du parcours patient, je bénéficie d’un lien établi et maintenu avec l’équipe référente en cancérologie (cancérologue, infirmier de coordination, pharmacien hospitalier) et les professionnels de ville (médecin traitant, infirmier libéral) :

  • Je participe à l’amélioration de l’accompagnement des patients sous anticancéreux oraux : maintien de l’observance, prévention des interactions médicamenteuses, amélioration de l’adressage
  • Je crée un lien de confiance avec le patient et je suis un professionnel de référence de son cercle de soins

 

  • Je bénéfice d’un lien privilégié avec l’équipe hospitalière et les professionnels du cercle de soins tout au long du parcours du patient
  • Je dispense les anticancéreux oraux en toute sécurité et en coordination avec les prescripteurs qui me transmettent les informations nécessaires et en expliquant les particularités de chaque traitement
  • Je participe à l’amélioration de la coordination ville-hôpital

Qu’est ce qu’on attend de moi ?

En tant que pharmacien d’officine, je suis un acteur essentiel du dispositif :

  •  Je transmets à la pharmacie hospitalière les modifications des autres traitements de mon patient, je l’accompagne dans la prise de son traitement, je relève l’observance et les effets indésirables. Je transmets toutes ces informations à l’équipe hospitalière sous la forme d’un compte-rendu
  • Je suis en lien avec l’équipe hospitalière (IDEC et/ou pharmacien hospitalier) au cours de toute la durée du suivi du patient

J’assure en lien avec le pharmacien hospitalier les missions suivantes :

Les missions du Pharmacien Onco'Link
Les missions du Pharmacien Onco'Link

Mes objectifs d’accompagnement des patients traités par anticancéreux oraux sont multiples :

  • Rendre le patient autonome et acteur de son traitement.
  • Limiter la perte de repères de ces patients.
  • Favoriser le suivi, le bon usage et l’observance des anticancéreux oraux.
  • Informer le patient et obtenir l’adhésion à son traitement.
  • L’aider dans la gestion des traitements.
  • Prévenir les effets indésirables.
  • Assurer une prise en charge coordonnée du patient.

Comment je suis rémunéré ?

Je suis rémunéré pour les actions liées au suivi du patient, telles que les entretiens à la dispensation, et à la coordination avec l’établissement hospitalier, le recueil des traitements, les échanges téléphoniques avec l’équipe hospitalière.

Un montant forfaitaire est associé à mon implication dans chaque séquence de soins du patient sous thérapies orales que je prends en charge. Ma rémunération est déclenchée par le transfert de mes comptes rendus d’entretien avec le patient, datés, à l’équipe hospitalière.

Concrètement, j’envoie le compte rendu des entretiens avec le patient aux équipes hospitalières à la suite de chaque entretien. Lorsque l’équipe hospitalière reçoit tous les comptes rendus, elle déclenche le paiement au pharmacien d’officine à la fin de chaque séquence.

Comment ça m’engage ?

Je suis engagé dans l’expérimentation à travers le bon suivi du patient qui y participe et la bonne remontée d’information auprès de l’établissement hospitalier.

Le patient est le seul décideur de son pharmacien d’officine. Je peux décider de quitter l’expérimentation quand je le souhaite ou à la fin du suivi du patient.

Si je refuse de participer ou de quitter l’expérimentation, le patient peut décider de changer de pharmacien ou de ne plus bénéficier du parcours coordonné ville-hôpital.

Quels sont mes outils ?

  • Questionnaire d’entretien : ce questionnaire me sert de guide dans l’entretien mené avec le patient lors de la dispensation

Selon l’établissement hospitalier où est suivi le patient :

  • Application de suivi du patient à domicile : cette application me permet d’être informé des évènements de suivi du patient tout au long de son parcours
  • Application de conciliation médicamenteuse : me permet d’effectuer une conciliation en coordination avec l’équipe hospitalière
  • Messagerie instantanée : qui facilite et sécurise les échanges et le transfert de document avec l’équipe hospitalière et les autres professionnels du cercle de soins

En pratique, le parcours en 3 séquences

Médicaments délivrés en ville

Séquence 1
Introduction du traitement thérapeutique (1 mois).

Le pharmacien d’officine réalise le recueil des traitements en cours pour le patient, échange avec le pharmacien hospitalier. Il réalise le premier entretien pharmaceutique lors de la première dispensation et envoie le compte-rendu à l’équipe hospitalière

– Forfait séquence 1 –
80 euros

Séquence 2
Suivi proximal (3 mois).

Le pharmacien d’officine réalise 3 entretiens pharmaceutiques lors de chaque dispensation et 3 envois de compte-rendus à l’équipe hospitalière

– Forfait séquence 2 –
80 euros

Séquence 3
Suivi distal (6 mois).

Le pharmacien d’officine réalise 6 entretiens pharmaceutiques lors de chaque dispensation et 6 envois de compte-rendus à l’équipe hospitalière

– Forfait séquence 3 –
50 euros

Au moins un médicament sous réserve hospitalière

Séquence 1
Introduction du traitement thérapeutique (1 mois).

Le pharmacien d’officine réalise le recueil de tous les traitements en cours pour le patient et échange avec le pharmacien hospitalier

– Forfait séquence 1 –
40 euros

Séquence 2
Suivi proximal (3 mois).

L’entretien pharmaceutique est réalisé par le pharmacien hospitalier à chaque dispensation et ce même pour les protocoles qui contiennent également une molécule délivrée en ville. Dans ce cas, je continue à dispenser le médicament au patient mais je ne réalise pas ses entretiens.

Séquence 3
Suivi distal (6 mois).

L’entretien pharmaceutique est réalisé par le pharmacien hospitalier à chaque dispensation et ce même pour les protocoles qui contiennent également une molécule délivrée en ville. Dans ce cas, je continue à dispenser le médicament au patient mais je ne réalise pas ses entretiens.

 

Le médecin Onco’Link
- Partager cette page -
FacebookTwitterLinkedIn